06 40 23 00 79 contact@vooter.co

 

La démarche de solliciter, collecter et considérer l’expression des habitants va au-delà de la mise en oeuvre d’un simple dispositif participatif. Elle constitue une nouvelle approche, une nouvelle vision, qui peut transformer petit à petit et à son échelle l’ordre établi entre les acteurs du territoire. Dans cette idée, la consultation citoyenne serait-elle un outil démocratique au service du développement territorial ?

 

De l’intelligence collective à l’innovation citoyenne

À la base, pourquoi mettre en oeuvre une démarche de consultation citoyenne ? En premier lieu, car les habitants sont directement concernés par les décisions prises localement : il est légitime qu’ils contribuent à en définir les modalités. Et par ailleurs, car en étant les premiers bénéficiaires et usagers du territoire, ils en connaissent les enjeux, les subtilités ; ils savent et incarnent, par le simple fait d’y vivre, la réalité profonde de leur territoire. L’intelligence de la ville est donc avant tout celle du citoyen.

La consultation citoyenne, en s’appuyant sur l’avis et la vision des habitants, permet d’aller vers une organisation concertée du territoire. Or, agréger les contributions de tous les acteurs territoire (entreprises, associations, citoyens, etc.), permet de définir des réponses plus complètes, plus achevées au problématiques locales, enrichies par la vision de chacun. Couplée à une démarche d’information auprès des habitants, nécessaire pour qu’ils s’expriment au mieux sur un sujet donné, la consultation est ainsi un premier pas vers une stratégie d’intelligence collective à l’échelle du territoire, où l’exercice de l’élu local reposerait sur l’émergence d’idées de tous les acteurs locaux.

En faisant se rencontrer les visions de chacun (citoyens, acteurs locaux) se créent des synergies inattendues, aboutissant à des points de vue inédits et originaux. La participation citoyenne ouvre ainsi la voie à l’innovation citoyenne, celle-ci permettant non seulement de trouver des réponses originales aux problématiques locales, mais également d’anticiper les difficultés pour mieux les gérer. Autant d’atouts qui améliorent la gestion du territoire et son développement.

Un territoire qui se concerte dialogue mieux

La consultation citoyenne va de paire avec une démarche de communication et d’information locales vers le citoyen. Se faisant, elle lui permet de mieux identifier le système d’organisation territoriale, et de mieux distinguer les éléments qui le constitue. Ce discernement, de même que la reconnaissance mutuelle entre élu et citoyen, engendre une amélioration de leurs rapports. Avec l’instauration de temps forts, de rendez-vous réguliers sous la forme des consultations, cette acceptation mutuelle est poussée plus loin encore. Elle peut évoluer progressivement vers un lien élu-citoyen plus fort, plus profond, plus personnel, plus engageant, contribuant ainsi à renouer un dialogue aujourd’hui distendu.

Institutionnaliser une démarche de co-construction sur son territoire à travers un dispositif de consultations citoyennes régulières permet d’ancrer un nouveau rapport dans le contrat local. C’est la base d’un pacte tacite qui améliore durablement la relation élu-citoyen, en plaçant en son coeur la confiance et la transparence. Autant de clés qui permettent aux idées et aux visions de mieux circuler sur le territoire, et à celui-ci de se coordonner de manière plus fluide, et mieux équilibrée.

En instaurant une nouvelle approche, celle d’une gestion territoriale basée sur l’innovation citoyenne, et sur des acteurs dialoguant de manière fluide et transparente, la consultation citoyenne permet de façonner durablement une image positive du territoire, facteur-clé de son attractivité, tant auprès des habitants que des acteurs économiques. Et ce, tout en redonnant du sens à la politique locale.