La consultation citoyenne en continu

consultation et participation citoyenne en continu

La ville de Figeac, dans le cadre du plan “Action Cœur de Ville”, a souhaité consulter ses habitants avec l’objectif de les questionner sur leur perception du centre-ville et leurs habitudes et attentes en vue de sa redynamisation.

Cette consultation citoyenne présentait trois grandes difficultés à résoudre :

  • Ne pas décourager les répondants avec un questionnaire trop long tout en abordant les différentes thématiques liées au sujet (commerces, habitat, mobilité et transports, aménagement des espaces publics).
  • Recueillir des informations claires et précises avec des résultats facilement et rapidement exploitables
  • Engager des citoyens encore peu acculturés aux principes de la démocratie participative en ligne.

Figeac segmente sa consultation citoyenne par thématiques

Le plan national Action Cœur de ville a pour but d’accompagner les villes moyennes dans la redynamisation de leur centre-ville. Dans le cadre de ce programme, la ville de Figeac devait pouvoir interroger les citoyens sur les thématiques des commerces, de la mobilité et des transports, de l’aménagement des espaces publics et de l’habitat en centre-ville.

En traitant l’ensemble de ces sujets en une seule consultation, cela imposait de proposer un questionnaire dense auprès de citoyens n’ayant pas été sensibilisés à une démarche participative. Cela aurait nécessité un engagement important et peu réaliste de leur part à ce stade.

La solution était de pouvoir segmenter cette grande consultation citoyenne en « micro-consultations » ou consultations légères thématiques, espacées dans le temps, favorisant un engagement durable et réel de la part des citoyens :

  1. La ville de Figeac a débuté sa série de consultations sur la thématique de la revitalisation commerciale du centre-ville. En 11 questions, les citoyens ont été interrogés sur leurs habitudes de consommation et de fréquentation. Cette consultation a permis de préciser les freins au développement de l’activité commerciale.
  2. Le deuxième volet portait sur l’habitat. A travers 8 questions, l’objectif était de définir le profil des habitants. La ville a pu déterminer le parcours d’accès au logement ainsi que les freins à l’installation en centre-ville.
  3. Ce troisième volet avait pour but de comprendre en 10 questions les habitudes de fréquentation des espaces publics extérieurs (places et jardins publics) et les attentes des citoyens sur leur aménagement.
  4. Le dernier volet portait sur les questions de mobilité, de déplacement et de transport. En 11 questions, cette consultation a permis de définir les modes de transport des habitants, l’impact de la piétonnisation de l’hyper-centre et leurs attentes en matière de mobilité.

Des consultations citoyennes légères ou « micro-consultations » pour fiabiliser les résultats

Finalement, ce ne sont pas moins de 40 questions qui ont été soumises aux habitants dans le cadre de cette grande consultation citoyenne.

En la segmentant en micro-consultations thématiques d’une dizaine de questions, cela a permis d’optimiser le taux d’achèvement de chaque questionnaire. Cela a également évité de fausser les résultats avec des répondants désireux d’arriver au bout du questionnaire le plus rapidement possible, optimisant ainsi la fiabilité des résultats.

Recueillir des informations claires et précises

Dès lors qu’on sonde les citoyens, il est essentiel de recueillir des informations claires et précises afin de bénéficier de résultats riches et exploitables. Or, ces informations sont de nature diverses (habitudes, préférences, attentes, …). Afin de les restituer convenablement, il faut pouvoir disposer d’un outil proposant tous les types de questions possibles pour créer un questionnaire en fonction de ses objectifs.

La ville de Figeac cherchait à avoir une perception fine et détaillée du rapport de ses habitants au centre-ville. Elle devait pouvoir définir leurs habitudes, leurs modes de fréquentation et leurs attentes sur son évolution.

La ville a pu paramétrer des questions ouvertes et des questions fermées avec différents choix de réponses (unique, multiple ou par classement) mais aussi des questions semi-fermées ou semi-ouvertes.

Question fermée à choix unique

question fermée à choix unique application citoyenne Vooter
question fermée à choix unique application citoyenne vooter

Les questions fermées à choix unique ont permis de faire ressortir une information spécifique comme par exemple pour déterminer des habitudes, des retours d’expérience ou des préférences. 

Elles ont aussi permis de mesurer le taux de satisfaction ou d’intérêt des habitants par rapport à des actions entreprises ou envisagées.

Question fermée à choix multiples

Ce type de questions apporte de la diversité et de la richesse dans les informations récoltées. La ville s’est fortement appuyée sur ce type de questions tout au long des différentes consultations. Elles ont notamment permis de déterminer les habitudes de consommation ou de fréquentation en centre-ville et les attentes en matière d’offres (services et commerces) des habitants. L’outil permet de limiter le nombre maximum de réponses différentes qu’il est possible de donner.
question fermée à choix multiple application citoyenne Vooter
question fermée à choix multiple application citoyenne Vooter

Question par classement

question avec réponse par classement application citoyenne Vooter
question avec réponse par classement application citoyenne Vooter

Avec les questions par classement, la ville a pu déterminer par ordre d’importance les éléments essentiels qui doivent composer un espace public et les actions prioritaires à mener en matière de déplacement et de transports pour les habitants.

Question semi-fermée

Les questions semi-fermées ou semi-ouvertes sont très utiles pour apporter une précision supplémentaire au choix de réponse. Elles permettent aussi de limiter le nombre d’items d’une question ou d’en récolter de nouveaux avec le choix « Autre, précisez ». La ville de Figeac, dans un souci d’exhaustivité sur la récolte des informations et afin de ne pas alourdir la liste des choix de réponse, a fréquemment eu recours à ce type de questions.

questionsemi ouverte ou semi fermée application citoyenne Vooter
questionsemi ouverte ou semi fermée application citoyenne Vooter

Question ouverte

question ouverte application Vooter

Les questions ouvertes permettent de développer une approche qualitative sur un questionnaire interactif. Chacune des consultations de la ville de Figeac se terminait par une question ouverte permettant aux participants d’ajouter des commentaires libres, des remarques ou des idées sur la thématique abordée. Un bon moyen d’enrichir l’enquête et de faire de l’idéation dans le même temps.

La consultation citoyenne en continu pour engager les citoyens dans le temps

Dès lors qu’une collectivité locale développe un outil numérique de démocratie locale, la principale difficulté est d’arriver à mobiliser et à engager les citoyens dans une démarche participative. Le moyen le plus sûr d’y parvenir est de les consulter régulièrement dans le temps.

Pour pouvoir développer une stratégie de consultation en continu, il est nécessaire de disposer d’un outil intuitif et facilement déployable. Avec l’accompagnement d’un chargé de projet Vooter, expert de la participation citoyenne, les équipes de la ville de Figeac ont pu rapidement appréhender l’outil et développer en toute autonomie leurs consultations.

Vooter s’appuie, pour l’interface administrateur, sur une plateforme SaaS directement disponible depuis le web. Différents niveaux d’accès administrateur peuvent être définis en fonction du niveau de responsabilité de chacun. Ainsi, l’accès à l’outil est facilité et le partage des informations entre les équipes simplifié.

Après avoir paramétré le questionnaire de la consultation, la ville peut procéder à une phase de test en condition réelle du questionnaire. Idéal pour juger du résultat et faire valider la consultation par les différentes parties prenantes.

Une fois la consultation mise en ligne, aucune action de modération n’est nécessaire. Les commentaires des répondants ne s’affichent pas publiquement. La collectivité conserve une totale maîtrise de sa communication.

Créer, tester, optimiser, fiabiliser et engager

Avec Vooter, la ville de Figeac a pu mener à bien une grande consultation auprès de ses habitants sur la redynamisation du centre-ville. En la scindant par thématiques, elle a fiabilisé les résultats. Avec la possibilité de paramétrer tous les types de questions, elle a recueilli des informations claires et précises en fonction de ses objectifs.

La facilité de gestion et d’administration de l’outil lui ont permis de mettre en place une démarche participative en totale autonomie favorisant une stratégie de consultation en continu. Celle-ci permettant de développer une interaction régulière avec les habitants, de les engager dans la vie de la commune et de construire une communauté dans le temps.

Vous souhaitez développer une démarche participative pour votre collectivité ? Vooter vous accompagne dans votre projet